Les trois clés d'une communication réussie...

Tu souhaites communiquer sur ton entreprise, un projet, tes valeurs ... et avoir un véritable impact ? 

Je te livre mes trois conseils pour une communication réussie !

1/ Astuce n°1 : Bien connaître ton sujet et tes limites !

J'avoue, je commence par le conseil le plus répandu ! Mais pour bien communiquer il faut bien connaître ton sujet. Plus tu seras assis.e dans tes connaissances et tes compétences, plus ton discours sera fluide. Cette maîtrise, tant dans ton métier lui-même que dans ton discours, est essentielle pour être crédible aux yeux des autres et surtout de tes futur.e.s client.e.s ou partenaires.

Il ne s'agit pas forcément de connaître tous les tenants et aboutissants, les dernières statistiques, les derniers articles scientifiques ou actus sur le sujet... Il ne s'agit pas non plus de t'auto-saboter si tu n'es pas LA PERSONNE référente sur le sujet ! (Team des auto-saboteurs, levez le doigt !)

Il s'agit plutôt de tendre vers toujours plus de connaissances et compétences tout en respectant et reconnaissant tes limites. Conjuguer Exigence et Humilité.


Donc, quelque soit ton niveau de compétence et de connaissance, une des plus grosses erreurs est de ne pas assumer tes limites et de parler de ce que tu ne connais pas.

Mieux vaut parler moins et de ce que tu connais que trop et de ce que tu inventes.


Il est essentiel d'être honnête avec tes client.e.s. Communiquer, ce n'est pas mentir (même si parfois, on pourrait le croire de nos jours) et embobiner ton auditoire. Crois-moi, tu gagneras la confiance de tes interlocuteurs si tu n'enrobes pas ta réalité. Qui aime se faire baratiner ? La confiance est une des clés essentielles pour créer une relation de fidélité avec tes client.e.s.

2/Astuce n°2 : Parler avec ton cœur de sujets qui te sont chers.

Ça, c'est une astuce un peu moins classique ! Tu veux réussir ta communication ? Commence par parler de ce qui t'es cher, ce qui fait sens pour toi, ce qui te représente. 

Notre monde a besoin de gens vivants, de vocations, de joie dans le travail (et dans la sphère privée). Si ce que tu dis part de ce qui fait vibrer ton âme, tous tes mots auront une saveur particulière. Ils viendront de façon fluide et spontanée servir ton discours.


L'intelligence du mental (les connaissances dont je t'ai parlé dans l'astuce n°1) doit se mettre au service de l'intelligence du cœur (tes valeurs et aspirations) pour impacter le monde.

Alors bien sûr, pour parler avec ton cœur de tes projets, l'idée est peut-être de commencer par faire de tes projets, des projets de cœur ?!

Si tu manques d'entrain dans ta communication, si tu ne la sens pas impactante... Commence par te poser ces questions : "Es-tu motivé.e par ce que tu dis ? Par ce que tu fais ?" 

Si c'est le cas, laisse parler ton cœur, ton ventre, tes émotions, laisse ta communication se charger de ton vécu, de toi, de ton unicité et de tes passions. 

Si les réponses sont Non, alors, peut-être est-il temps pour toi de changer de vie professionnelle ?

Qu'en penses-tu ?

3/ Astuce n°3 : écouter les besoins de tes interlocuteurs. 

L'art de bien communiquer se conjugue avec l'art de bien écouter. L'un ne va pas sans l'autre !

Ta communication n'aura pas d'impact si :

- Tu ne t'adresses pas aux bonnes personnes. Tout le monde ne sera pas intéressé par ce que tu as à dire. Commence par définir tes personas. Perso Quoi ? Les personas sont les profils types de tes client.e.s potentiel.le.s. Si tu veux communiquer sur de la vente de tondeuses, tes personas auront forcément un jardin. Pourquoi communiquer auprès de personnes habitant en appartement ?
Définis les centres d'intérêts et les besoins de tes personas pour que tes discours aient un intérêt pour elles.

- Tu ne prends pas le temps d'interroger tes client.e.s sur leurs ressentis, leurs questions et leurs problématiques, avant et après ta prestation. Plus tu les écoutes, plus tu sauras comment ton expertise peut répondre aux besoins de tes client.e.s. C'est simple, efficace et évident, non ?

-Tu n'associes pas ton discours à des besoins. C'est peut-être la synthèse des deux points qui sont au-dessus. Ton offre doit répondre à un ou des besoins. Essaye de bien les identifier et d'adapter ta communication en fonction. Plus tu seras concrèt.e, plus ce sera parlant. Un besoin = une solution, en l'occurrence ici, la tienne ;)

J'espère que ces trois clés t'auront donné des pistes pour réussir ta communication ! N'hésite pas à m'écrire via le formulaire de contact pour me partager tes questionnements, tes remarques et tes problématiques personnelles pour inspirer mes prochains articles !

À très vite,

Mathilde